Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Sabot moteur
Ven 23 Juin 2017, 20:41 par RiderOnTheStorm

» xjr bratstyle/street
Jeu 22 Juin 2017, 22:43 par Gekko

» problème embrayage
Jeu 22 Juin 2017, 18:08 par RiderOnTheStorm

» Fuite carbu
Mar 20 Juin 2017, 10:29 par Lylo

» préparation 1000 gsxr k6
Jeu 08 Juin 2017, 06:40 par jam44

» Les voyants du tableau de bord
Sam 03 Juin 2017, 20:23 par RiderOnTheStorm

» Le robinet de réservoir
Sam 03 Juin 2017, 18:59 par Lonewolf

» xjr 1300 2003
Ven 02 Juin 2017, 19:25 par RiderOnTheStorm

» Changement du filtre à huile et DOT4 embrayage...
Mer 31 Mai 2017, 09:10 par Lonewolf

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Lun 12 Jan 2015, 14:09

Avis de journaux spécialisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avis de journaux spécialisés

Message par top gun le Sam 10 Mar 2012, 22:34

Moto Revue:

Puissante et docile

Héritière d'une longue lignée de quatre-cylindres virils, la Yamaha XJR 1200 a le bon goût d'offrir en sus un châssis agile. Roadster équilibré, redoutablement maniable, cette Yamaha est encore largement dans le coup face à la XJR 1300.

Avec ses formes rondouillardes, la Yamaha XJR 1200 trompe son monde. Une ligne sobre et une finition flatteuse la caractérisent: échappement 2 en 1 chromé, logos de réservoir en relief, ailettes de cylindres polies, platines en alu brossé, et large bras oscillant en aluminium. Mais sous ses allures de jeune fille bon chic bon genre, elle cache une mécanique généreuse au souffle inépuisable. Bien rempli, très souple, voire onctueux en usage sage, le 4-cylindres de cette Yamaha XJR se réveille une fois dans les tours pour hurler sa rage. Ce moteur est une vieille connaissance. Il équipait déjà la 1100 XS dans les années 70. Il a par la suite poursuivi sa carrière, en se modernisant, avec la longue lignée des FJ 1100 et 1200. Dans ce roadster cette mécanique éprouvée développe 97 ch à 8 000 tr/mn pour un couple de 9,3 mkg à 6 000 tr/mn. Des valeurs intéressantes qui lui confèrent un rapport poids/puissance satisfaisant de 2,42 kg par cheval. Car la Yamaha XJR 1200 est lourde (252 kg) et longue (2 180 mm d'empattement). A l'instant de prendre les commandes, on ne trouve donc pas immédiatement ses marques. On se sent petit, loin du guidon, les jambes un brin écartées par un réservoir ventru. Résultat: les premiers tours de roue s'effectuent avec circonspection. Une fois lancé, les choses s'arrangent et on découvre un châssis qui ne
souffre d'aucun reproche en terme d'équilibre. Le couple respectable de la XJR s'exprime dès 3 000 tr/mn. On se retrouve alors à des allures inavouables (225 km/h en pointe et 11,3s aux 400m DA) que l'on soutiendrait longtemps si l'absence de protection n'obligeait à rapidement rendre la main. Bien que maniable, la Yamaha supporte mal d'être malmenée, la masse de la machine associée à des suspensions trop souples ne facilitant pas l'improvisation. Un seul reproche, cette XJR se tord sur les gros freinages. Un défaut qui a disparu sur la XJR 1300.

L'avis du technicien: Une base saine .

Est-ce dans les vieux pots que l'on fait les meilleures soupes ? Yamaha s'est inspiré de cet adage pour la XJR 1200, car c'est tout bonnement l'excellent moteur de la FJ 1200 un poil dégonflé qui est installé dans le classique cadre double berceau. Les qualités du moteur de la FJ sont reconnues. Il ne craint pas les 100 000 km, même s'il consomme un peu d'huile tout en étant relativement gourmand en essence. La chaîne de distribution tient bien le coup (70 000 km), c'est pourtant une Hy-Vo. Une XJR n'ayant pas la même vocation d'avaler les kilomètres, mais plutôt d'arracher le goudron entre deux terrasses de café, il faut être attentif à la consommation d'huile (passez un doigt dans la sortie d'échappement). De même, sollicitez l'embrayage pour vérifier l'absence de patinage "sur le couple". Il ne supporte pas indéfiniment les runs et autres wheelings.


Moto Journal

Musclée mais onctueuse

Elle commence à faire figure d'ancienne de cette catégorie des gros roadsters, mais la Yamaha XJR 1200 continue à plaire. Quoi de plus normal pour une moto qui respire la classe à ce point. L'XJR est une élégante, à la fois agressive quand elle affiche les muscles de son moteur et sobre avec son ensemble selle-réservoir aux lignes très réussies. Elle frappe dans le mille avec un style rétro qui a vraiment de quoi séduire les fans de roadsters. Le gros atout de la Yamaha, c'est bien sûr son 1200 quatre cylindres dérivé de la FJ 1200. A la fois souple, coupleux et puissant, ce moteur est un régal d'onctuosité. Avec son poids important, l'XJR ne laisse pas autant place à l'improvisation que ses sœurs cadettes. En revanche, à des allures normales, son comportement routier est comme celui de son moteur : onctueux. Les suspensions sont confortables et le freinage efficace.

Moto Magazine

Le Roadster Gros Calibre

En dépit d'un gabarit impressionnant, Yamaha a su faire de la XJR une machine joueuse et vive. Ce roadster très docile se plie sans problème à l'usage quotidien. D'autant qu'il reste économique, pourvu que l'entretien soit suivi. Yamaha est le dernier à se glisser dans la catégorie des gros roadsters, fin 93, en dévoilant une machine agressive au look de Superbike des années 70. Le quatre cylindres en ligne provient de la FJ. Il est adapté à l'utilisation plus incisive par l'adjonction d'une rampe de carburateurs spécifique. La modification du système de sélection et de prise de l'embrayage ne suffit pas pour empêcher la boîte de craquer (c'est le syndrome de la 1100 XS qui revient...). Aucune modification importante n'a affecté la XJR depuis sa sortie. Dans la famille des bestioles velues, la XJR se pose là ! Tous les nostalgiques des bastons de Superbikes s'y sont laissés prendre. De plus, l'agilité de l'engin, dès qu'il quitte l'appui de sa béquille, est surprenante. Le pilote profite d'une position de conduite très reposante, tant en ville que sur route. Il peut aussi se risquer dans les embouteillages, tant le poids de la machine est bien réparti et n'entrave pas les manœuvres délicates. La hauteur de selle raisonnable et le rayon de braquage réduit permettent de vaincre l'inertie des 250 kg de la Yamaha. Le freinage d'outre-tombe et le gros moteur bien « rempli », dès les plus bas régimes, donnent irrésistiblement l'envie de faire parler la poudre.

Les statistiques:

Kilomètres parcourus en moyenne par an: 13 450 km



Précédente moto:
Routière 63%
Custom 13%
Sportive 21%
Trail 13%
GT 7%
Première moto 3%


Précédente marque:
Yamaha 45%
Kawasaki 17%
Suzuki 16%
Honda 13%
Autres 9%


Age du propriétaire:
18 - 20 ans 0%
21 - 25 ans 18%
23 - 30 ans 24%
31 - 35 ans 16%
36 - 40 ans 24%
41 - 45 ans 15%
plus de 45 ans 9%


Style de conduite:
Tranquille 5%
Tranquille-rapide 63%
Rapide 25%
Très rapide 7%


Modifications apportées:
Saute-vent ou tête de fourche 63%
Echappement (majorité Devil) 25%
Protège-cylindre 22%
Modification système admission 19%
Personnalisation (rétros,carbone...) 15%
Kit Dynojet 13%
Ressorts de fourche 13%
Filtres K&N 11%
Durites aviations 10%

Motivation d'achat:
1 ..... Look.
2 ..... Moteur.
3 ..... Confort et polyvalence.

Fiabilité:
28% ont connu des problèmes en majorité mineurs.
9% pour les amortisseurs arrières
6% pour les joints spy de fourche
5% pour des suintements d'huile


Modifications apportées:
Saute-vent ou tête de fourche 63%
Echappement (majorité Devil) 25%
Protège-cylindre 22%
Modification système admission 19%
Personnalisation (rétros,carbone...) 15%
Kit Dynojet 13%
Ressorts de fourche 13%
Filtres K&N 11%
Durites aviations 10%

Motivation d'achat:
1 ..... Look.
2 ..... Moteur.
3 ..... Confort et polyvalence.

Fiabilité:
28% ont connu des problèmes en majorité mineurs.
9% pour les amortisseurs arrières
6% pour les joints spy de fourche
5% pour des suintements d'huile



_______________________________________
un conseil aux parents dont l'enfant a avalé du sable et du ciment :
ne lui faites rien boire !
avatar
top gun

Messages : 586
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 53
Localisation : En Haut a Droite

Voir le profil de l'utilisateur http://fotransportsdk.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de journaux spécialisés

Message par sergio 83 le Dim 11 Mar 2012, 16:51

Fiabilité:
28% ont connu des problèmes en majorité mineurs.
9% pour les amortisseurs arrières
6% pour les joints spy de fourche
5% pour des suintements d'huile

négligeable comme problème
avatar
sergio 83

Messages : 889
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 69
Localisation : le thoronet draguignan les arcs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de journaux spécialisés

Message par Thierry_I le Mer 10 Aoû 2016, 19:02

Conçue pour durer Wink
avatar
Thierry_I

Messages : 54
Date d'inscription : 07/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis de journaux spécialisés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum